French
English

Herméneutique



Dès l'Antiquité, l'herméneutique désigne l'art d'interpréter (ars interpretandi), traditionnellement exercé dans trois domaines principaux : la philologie classique, l'exégèse biblique et la jurisprudence.

Dans son acception contemporaine, elle peut être définie comme la théorie des opérations de la compréhension impliquées dans l'interprétation des textes, des actions et des événements.

Dès l'Antiquité, les philosophes se sont intéressés au statut ambigu de cet art, qui recouvre aussi bien l'interprétation des œuvres poétiques que l'art divinatoire (mantique). Dans le Ion, Platon (428 env.-env. 347 av. J.-C.) soutient que l'hermèneia (en l'occurrence la déclamation et le commentaire des poèmes par les rhapsodes) ne saurait constituer ni une technique pouvant être enseignée ni, à plus forte raison, un savoir digne de ce nom. Quelles qu'en soient les formes, l'interprétation n'intéresse pas le philosophe, l'homme du logos, en quête d'un savoir ferme et stable. Au mieux, il s'agit d'un « don divin » incontrôlable, qui est une pure affaire de virtuosité.

De son côté, Aristote (385 env.-322 av. J.-C.) problématise le concept d'interprétation dans le cadre de son Traité de l'interprétation, en se focalisant sur l'interprétation de la réalité que le langage propositionnel rend possible.

Hermes esprit du monde

 

Hermès est venu comme avatar grec il y a 9000 ans.

Selon la mythologie grecque, Hermès symbolise l'Esprit du Monde, le Dieu de la Terre et du royaume souterrain où il conduit les âmes, le guide de la recherche spirituelle en même temps que de l'alchimie.

Sur la terre cuite ci-contre, Hermès est représenté comme le guide des âmes, montant sur le char ou l'attend Aphrodite, la mère de leur fils Hermaphrodite. Le char est tiré par Eros et Psyché.

 

Histoire durable - Ruptures - Innovation - Herméneutique - Transmettre au monde -